Les fermes de la vie

 

Pour vous, nos radeaux de sauvetage
Vous, les gens, qui lisez ceci pour la première fois, il faut vraiment écouter sinon, vous allez tomber vous aussi dans le trou. Le gouvernement
Nous recrutons
Nous recrutons des activateurs. Calendrier de formation des activateurs principaux Ce sont les personnes, femmes ou hommes, qui prennent en charge
L'autonomie
L'autonomie pour la future civilisation consiste en deux choses : Se passer de tout ce que la civilisation actuelle produit Produire ce dont les
L'autonomie
L'autonomie pour la future civilisation consiste en deux choses : Se passer de tout ce que la civilisation actuelle produit Produire ce dont les
La résilience
La résilience est la qualité qui défini la capacité d'un système à affronter des attaques. Pour les fermes de la vie la résilience devra affronter
La politique
Notre relation avec la civilisation actuelle. L'organisation des fermes après l'effondrement
La communauté
Construire une communauté dans une nouvelle civilisation... Abandonné tout ce qui nous pourri la vie, mais aussi produire tout ce qui est essentiel
Les terrains
La recherche des terrains est une action qui nécessite une communauté soudée et volontaire. C'est la première difficulté importante qu'il faut

Charte éthique

Éthique générale

L’association « Les fermes de la vie » respectera les principes de la permaculture dans le but de concevoir et créer des espaces de vie soutenable pour les habitants quand les changements atteindront directement les éléments essentiels de la survie des humains.

Ces éléments sont l’eau, la nourriture, les soins, l'éducation, la culture et la joie.

Avant cette situation, elle travaillera à créer les conditions futures, en préservant la qualité de vie actuelle et en utilisant les moyens techniques et technologiques appropriés pour construire ces domaines de vie soutenable.

Éthique permaculturelle

Les trois principes éthiques de la permaculture :

  • Prendre soin de la Terre.
  • Prendre soin de l’Humain.
  • Créer l’abondance dans le but de la partager équitablement.

Représentent le socle de base des valeurs de l’association « Les fermes de la vie ».

Ces trois principes éthiques guideront, a minima*, l’association « Les fermes de la vie » dans ses différentes prises de décisions, ainsi que dans ses choix d’accords, de conventions ou de partenariats institutionnels et financiers.

L’association « Les fermes de la vie » ne saurait donc, si elle en a connaissance, être associée à des institutions, entreprises ou partenaires publics ou privés ne travaillant pas dans le respect des principes permacoles.

Définition de la permaculture :

La permaculture est une science holistique et éthique visant à concevoir des écosystèmes humains durables (architecturaux, culturels, agricoles…) s’inspirant des principes de l’écologie, du savoir des sociétés traditionnelles et de la technologie, afin de créer des productions stables et résilientes.

Son but est de tendre vers des modes de vie et de fonctionnement dans le respect de l’ensemble du monde vivant.

Apolitique

L’association « Les fermes de la vie » est apartisane et ne peut en aucune manière être affiliée à un mouvement politique.

L’association « Les fermes de la vie » reste, en toutes circonstances, indépendante de tout parti ou mouvance politique.

Cependant, les représentants et les adhérents de l’association « Les fermes de la vie » sont libres d’exercer, à titre personnel, leurs convictions et d’agir à condition que ce soit hors des cadres de l’association.

Areligieuse

L’association « Les fermes de la vie » n’est reliée à aucune religion ou croyance en particulier.

Elle ne fait pas de prosélytisme et a à cœur d’avoir un esprit d’ouverture et de tolérance au-delà de tout dogme.

L’association « Les fermes de la vie » reste, en toutes circonstances, indépendante de toutes confessions, religions, croyances ou dogmes.

Cependant, les représentants et les adhérents de l’association « Les fermes de la vie » sont libres d’exercer, à titre personnel, leur confession quelle qu’elle soit, sans discrimination.

Non discriminante

L’association « Les fermes de la vie » promeut la diversité de ses membres et membres élus, sans discrimination de nationalité ou d’origine, de religion ou de croyance, d’orientation sexuelle, de handicap, d’âge ni de sexe.

Elle valorise également la parité des sexes, le mélange des cultures et des générations.

Intergénérationnelle

L’association « Les fermes de la vie » s’efforce de rendre ses manifestations et activités accessibles à tous les publics.

Elle privilégie les manifestations et les fonctionnements inclusifs, familiaux et intergénérationnels.

Elle favorise notamment l’intégration des plus jeunes aux prises de décisions et aux groupes de travail.

Accessibilité financière

L’association « Les fermes de la vie » privilégie l’accès aux produits de son travail, que ce soit la nourriture sous toutes ses formes, les spectacles qu’elle organise et l’entraide qu’elle encourage.

Elle favorise des tarifs accessibles au plus grand nombre et/ou la participation consciente et libre.

Bienveillance

L’association « Les fermes de la vie » privilégie l’action, l’organisation et la parole bienveillante et joyeuse.

Elle évolue et se développe dans un esprit positif, créatif et constructif.

Elle valorise le partage des savoirs et les intelligences multiples.

Gouvernance et coopération

L’association « Les fermes de la vie » fonctionne le plus possible sur un mode de gouvernance horizontale sans position centrale ni hiérarchique et privilégie les décisions collégiales et celles au consensus.

Elle privilégie la parité des membres entre eux, et a confiance a priori en la compétence et l’auto-responsabilisassions de chacun pour le bon fonctionnement du groupe.

Elle a un mode d’auto-organisation organique* privilégiant la résilience.

L’association « Les fermes de la vie », favorise dans son fonctionnement interne et externe, la cocréation, l’intelligence collective et la coopération.

Transparence

L’association « Les fermes de la vie » porte dans les échanges des valeurs d’équité, d’ouverture aux autres et de transparence.

Elle fonctionne en toute transparence tant vers ses adhérents que vers le public extérieur.

Elle communique, notamment, sur ses modes de fonctionnement interne, en partageant les comptes-rendus des réunions et décisions du « Conseil des Activateurs » et en rendant accessible sa comptabilité.

*organique : fonctionnant comme un organisme vivant où organes et cellules agissent de concert de façon évolutive vers un but commun.

**résilience : capacité à affronter les épreuves

Généralement

L’association « Les fermes de la vie » s’efforce en permanence d’avancer vers un mode de développement éthique, résilient et soutenable, dans le respect du vivant, de la planète et des générations futures.

L’association « Les fermes de la vie » a à cœur de bonifier et d’améliorer son environnement.

L’association « Les fermes de la vie » favorise la vision holistique et systémique de la permaculture.

Les trois piliers éthiques constituent le socle de la permaculture et des valeurs de l’association « Les fermes de la vie » :

  1. Prendre soin de la Terre
  2. Prendre soin de l’Humain
  3. Créer l’abondance dans le but de la partager équitablement

Les principes de conceptions et d’attitudes de la permaculture définis par ses co-fondateurs, Bill Mollison et David Holmgren, guident également les actions et décisions de l’association « Les fermes de la vie ».